Grandes villes de France : comment s’y rendre en camping-car ?

Lorsque l’on part en camping-car, on imagine un road trip sur les routes de campagne pour sortir des sentiers battus et prendre le temps de découvrir les trésors cachés de la France ou de tout autre pays d’ailleurs. Mais le camping-car permet également d’aller découvrir les grandes villes françaises, des villes beaucoup plus accessibles pour ces véhicules qu’on ne pourrait le croire.

Circuler en ville, c’est possible

Un camping-car est considéré comme un véhicule à part entière, il n’y a en soit aucune raison qu’il ne puisse circuler en ville. Naturellement, certaines rues ne sont pas adaptées à ce type de véhicule mais il est toujours possible de les contourner. C’est plutôt au niveau des parkings que cela se complique parfois dans la mesure où peu de places sont adaptées.

Où dormir en camping-car dans les grandes villes ?

Voilà la question la plus importante pour ces vacanciers qui ont besoin de trouver des aires afin de vider leur camping-car, de remplir la citerne d’eau, et de se reposer. Sachez que certaines villes à l’image de Metz, Grenoble, Angers, Reims ou Brest ont su se doter d’aires municipales non loin du centre-ville, une situation idéale pour les visiter tout en bénéficiant d’un espace nécessaire aux camping-cars. Pour les villes qui n’ont pas encore développé suffisamment d’aires, les camping-caristes doivent rejoindre les campings autour de ces communes.

Quid des aires privées ?

Au-delà des aires pour camping-cars et des campings, il existe une troisième solution : les aires privées. On en retrouve par exemple à Marseille dans le IXe arrondissement. Le parc Marly accueille 38 places sécurisées avec borne de vidange, électricité et point d’eau. C’est ici un particulier qui, face une demande grandissante, a transformé son parking de gardiennage pour bateaux en aire de camping-car.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *